Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/11/2010

Guerre des monnaies: "la Chine est en position de force"

1.jpg

A quelques jours du G20, Bernard Delbecque, économiste à l'UCL, décrypte la problématique de la guerre des monnaies.

Le ministre brésilien des Finances Guido Mantega fut le premier à évoquer une "guerre des monnaies" pointant du doigt la faiblesse des devises chinoise et américaine. Le Brésil craint, en effet, que la hausse du real par rapport au dollar et au yuan n'entraîne une perte de compétitivité de ses entreprises. Pour certains observateurs, la politique de l'argent facile a été mise en place aux Etats-Unis dans le but de faire baisser le dollar, ce qui a entraîné le yuan dans sa chute.

Bernard Delbecque, économiste à l'UCL, n'est pas de cet avis. "Le dollar se déprécie en raison de la politique monétaire accommodante des Etats-Unis, explique-il. Mais le but de la réserve fédérale est avant tout de sortir l'économie américaine de l'ornière. L'annonce probable du rachat d'obligations d'Etat par la Fed risque cependant d'accentuer la baisse du dollar".

Lire la suite

23/10/2010

Les classes moyennes, premières victimes de l'automatisation

1.jpg

La chronique économique de Bruno Wattenbergh sur Twizz Radio

On parle beaucoup des classes moyennes depuis plusieurs années. Cette petite bourgeoisie employée a éclos après la guerre et s’est rapidement développée. On en a pas mal parlé en France en la désignant comme la classe sociale la plus touchée par la crise.

Pour certains, en effet, les riches deviennent plus riches malgré la crise alors que les pauvres sont protégés par un filet social. Ce serait donc les classes moyennes qui paieraient les crises au plus fort.

Lire la suite

14/10/2010

Des transferts nord-sud évalués à 6 milliards d'euros

2.jpg

Comme expliqué ici, les Régions sont financées sur le principe du juste retour avec un mécanisme de solidarité en faveur des plus pauvres. Les Communautés reçoivent, elles, une dotation en fonction de leurs besoins. Une application totale du juste retour ferait perdre respectivement 830 et 280 millions d'euros aux Régions wallonne et bruxelloise en 2010. La Communauté française verrait, elle, ses ressources diminuer d'1 milliard d'euros. « Lorsque qu'on ajoute les 4 milliards de la sécurité sociale, on arrive à des transferts nord-sud avoisinant les 6 milliards d'euros », résume Giuseppe Pagano, professeur de finances publiques à l'université de Mons.

Lire la suite

13:38 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (4)