Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/05/2011

Roularta déçoit malgré de bons résultats

1.jpg

Malgré des revenus en hausse de 6,8 %, le titre Roularta a perdu 5,87 % à 27,72 euros à Bruxelles.

Le groupe de médias Roularta a publié un chiffre d’affaires consolidé de 187,4 millions d’euros au premier trimestre 2011. D’une année sur l’autre, cela représente une hausse de 6,8 % par rapport au premier trimestre 2010. Le groupe a notamment profité de la bonne tenue du marché publicitaire, qui représente pratiquement 60 % de ses revenus. La croissance des recettes a aussi bien concerné la division "médias imprimés" que la division "médias audiovisuels". Si ces résultats sont encourageants, Roularta est resté prudent pour la suite des événements. "Bien que le premier trimestre affiche clairement une tendance positive, Roularta fait preuve d’un optimisme prudent", a commenté le groupe dans un communiqué. A la Bourse de Bruxelles, le titre Roularta a d’ailleurs mal réagi, perdant 5,87 % à 27,72 euros.


Les ventes de la division "médias imprimés" ont progressé de 7,2 %, à 145,9 millions d’euros. Les revenus publicitaires des magazines ont augmenté de 6,25 % en moyenne. Les recettes en provenance des abonnements et de la vente au numéro ont crû de 3,1 %, principalement grâce à "la stabilité des ventes des magazines au numéro, tant en Belgique qu’en France", a indiqué le groupe.

Du côté des médias audiovisuels, les recettes se sont élevées de 5,7 % à 42,6 millions d’euros. Les revenus publicitaires des chaînes télés et radios ont augmenté de 9,2 %.

Le chiffre d’affaires des activités de mise en pages et d’impression pour le compte de tiers a augmenté de 22,2 %. Les recettes en provenance des salons de l’étudiant en France ont permis d’améliorer le chiffre d’affaires des salons et séminaires de 9,2 %. En revanche, les revenus divers (extensions de ligne, SMS, video-on-demand, droits ) ont accusé un repli de 9,1 %.

Le marché de la publicité en ligne a continué a progressé. Au total, les revenus publicitaires sur Internet ont crû de 40 %, tant en France qu’en Belgique, a précisé le groupe. Roularta n’est pourtant pas complètement rassuré concernant ses résultats futurs. "A court terme, l’évaluation du marché reste difficile et la catastrophe qui a touché le Japon affecte les secteurs automobile et technologique. Certaines campagnes publicitaires sont remises à plus tard en raison d’un manque de matériaux et de composants de produits", a-t-il expliqué. Le groupe s’est par ailleurs félicité du succès de son approche multimédia. Les paquets publicitaires combinant "l’imprimé, l’audiovisuel et l’internet sont manifestement appréciés", a précisé le groupe.

L.Lam.

 

Commentaires

J'adore extraordinairement cette idée. Je ne pensais point qu'être sur le net était aussi utile!

Écrit par : perdre du poids rapidement | 01/08/2011

Les commentaires sont fermés.